Les objectifs, la charte - Fondation Norbert Ségard
Les objectifs, la charte

Les objectifs de la Fondation Norbert Ségard

La Fondation Norbert Ségard a pour objet de poursuivre l‘action de Norbert Ségard dans le domaine de la formation des ingénieurs, dans la recherche et l’entrepreneuriat technologique. Elle agit par l’octroi de bourses, prix, subventions en faveur de projets à caractère scientifique et pour soutenir la création d’entreprises technologiques innovantes en France.

 

Ensemble créons les conditions d’une recherche qui privilégie l’homme pour un développement raisonné :

  • Soutenir des hommes et des femmes, et non seulement des projets
  • Partager et défendre une vison commune du progrès raisonné
  • Accompagner des jeunes chercheurs et des projets à fort potentiel
  • Promouvoir une approche pluridisciplinaire favorisant des innovations concrètes
  • Agir pour le développement industriel et de l’emploi

 


 

La charte de la Fondation

Dans une époque où l’état des sciences et des techniques suscite autant de craintes que d’espoirs, il est primordial que les jeunes générations d’ingénieurs puissent se former et développer leurs projets en accord avec leurs valeurs et leurs convictions.

  • Promouvoir une vision partagée d’un progrès raisonné, directement utile à l’homme : soutenir des hommes et leurs projets à dimension éthique, respectueux de l’homme et de son environnement.
  • Partager des valeurs humanistes alliant la promotion de l’innovation et le respect de l’éthique.
  • Soutenir et encourager des personnes dotées d’un profil de développeur ou d’entrepreneur, mues par le désir de s’investir dans des projets innovants d’utilité sociale et/ou sociétale
  • Favoriser une approche pluridisciplinaire et collégiale de la science et des technologies permettant un transfert rapide au bénéfice de la société
  • Délivrer un soutien moral et financier au long cours afin de permettre à chaque candidat de mener à bien son projet.
  • Disposer, en tant qu’adhérent, d’un droit de questionnement, d’information qui le place en première ligne dans la valorisation des projets supportés.
  • Pouvoir s’engager, en tant qu’adhérent en fonction de ses moyens et motivations à :
    • promouvoir le travail de la Fondation en le faisant connaître autour de lui,
    • proposer ses services en tant qu’expert ou ambassadeur de la Fondation,
    • contribuer au développement de ses activités par un soutien opérationnel,
    • financer des boursiers et/ou des projets,
    • participer activement aux temps forts de la vie de la Fondation : comité de sélection, conférences, remises de prix.

     


 

Histoire de la Fondation

Le 3 décembre 1984 :
L’assemblée générale constitutive de l’association Fondation Norbert Ségard se tenait à Paris, rue de Vaugirard.

Monsieur Maurice SCHUMANN en devient le premier Président.

Par courrier du 18 janvier 1985, Pierre MAUROY, ancien premier ministre et maire de Lille, acceptait la présidence d’honneur, avec des mots très chaleureux : « accepte d’autant mieux, écrivait il, que j’avais une grande considération et une très cordiale estime pour le regretté Norbert Ségard ».

Le 7 juin 1986
Une rue Norbert Ségard était inaugurée par Pierre MAUROY dans le quartier de l’Université Catholique de Lille.

1986
Attribution de la première bourse.

1990
La Fondation est placée sous l’égide de la Fondation de France.

1993
Création d’une chaire d’enseignement et de recherche à l’université catholique de Lille sur la thématique de « l’intelligence artificielle »

1998
Suite au décès de Maurice Schumann, le 9 février, Gérard THERY, ancien Directeur général des télécommunications et ancien collaborateur du ministre, devient président.

2007
Bernard Deltète, ancien dirigeant d’entreprise devient président.
Nouveau comité exécutif composé de 8 membres.

2009
Lancement de la campagne « Innover pour agir »

2011
Lancement du Prix national Norbert Ségard du Jeune Ingénieur Créateur.

Objectif : Promouvoir et favoriser la création d’entreprises technologiques innovantes par de jeunes ingénieurs ou docteurs.

2013
Paul Astier, Président du Polytecnicum de Lille, devient président.
Lancement du Prix national du Jeune Espoir.

Objectif : sensibiliser et encourager les élèves-ingénieurs à la création d’entreprises technologiques innovantes.

2014
Jean-Paul Ségard devient Président Exécutif de la Fondation Norbert Ségard.