Lauréat du prix Jeune Ingénieur Créateur 2017, la Fondation Norbert Ségard, vous présente Thibault Faÿ – EzyGain.

EzyGain développe un dispositif médical d’entrainement et de rééducation à la marche dédié aux petites structures : SSR, EHPAD, cabinets de kinésithérapie, et domicile du patient.

Compact, abordable et connecté, ce tapis roulant de rééducation propose un soulagement du poids astucieux et une interface ludique

Pourquoi avez-vous postulé au prix Norbert Ségard ?

«Le Prix Norbert Ségard a récompensé beaucoup de startups qui m’inspirent par leurs avancées technologiques, leur impact social, leurs équipes et leur vision. Mon équipe et notre projet se retrouvent dans cette ambition, ainsi que dans les valeurs propres à la fondation. C’est donc naturellement que nous avons postulé, afin d’intégrer ce réseau d’entrepreneurs et coaches avec qui nous souhaitons partager.»

Pourquoi EzyGain ? Son innovation

En France, plus de 4 millions de personnes ont besoin d’entrainement ou rééducation à la marche : personnes âgées dépendantes, patients post AVC, patients atteint de sclérose en plaque, de Parkinson, blessés médullaires etc.

Soutenu au niveau du bassin par un harnais confortable, le patient peut être verticalisé depuis son fauteuil, sans aucun effort de la part du professionnel de santé.

Une fois debout, soutenu en sécurité par le harnais, son poids peut être soulagé d’avantage pour alléger ses membres inférieurs.

L’exercice de marche commence en douceur, sur un tapis qui analyse en direct les paramètres allant du nombre de pas jusqu’à la symétrie de la marche.

Ces données sont transmises à la tablette tactile faisant face au regard du patient, pour lui proposer un biofeedback motivant tout en le plongeant dans un exercice virtuel immersif pour une stimulation cognitive simultanée à l’exercice physique.

Compact, abordable, ludique et extrêmement simple d’utilisation, ce dispositif permet aujourd’hui un entrainement sécurisé pour lutter contre le risque de chute, une rééducation fonctionnelle motivante, et un monitoring très précis des performances du sujet.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs jeunes ingénieurs créateurs ?

Les études d’ingénieur sont pour moi le meilleur moment de sa vie pour tenter l’aventure entrepreneuriale. Aucune famille à charge, beaucoup de temps libre, des professeurs disponibles et enthousiastes vis à vis des projets d’élève, des réseaux d’école étendus, aucune pression de résultat, et une revalorisation de l’échec en pleine mutation.

Une startup plantée pendant ses années d’étude est devenue une belle ligne sur un CV. Le fait de manquer d’expérience et d’être très jeune s’est très souvent révélé être un atout pour moi, certes il est plus difficile d’être crédible, mais il est aussi plus facile d’inspirer de l’empathie. Et le jour où le monde extérieur vous prend au sérieux, alors là plus rien ne peut vous arrêter !

Pour moi il n’y a donc plus d’excuse pour ne pas se lancer étant jeune, on ne sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher !

Un grand merci à Thibault Faÿ pour ce retour,

qui nous l’espérons, inspirera de futurs jeunes élèves-ingénieurs, ingénieurs et chercheurs désireux de créer leur entreprise.

EzyGain

EzyGain

Site internet : www.ezygain.com

Share This